Pourquoi notre environnement est la clé pour nos habitudes



L’environnement façonne les habitudes


Peu importe qui on est, notre environnement nous façonne sans même que l’on en ait conscience. Nos comportements sont liés aux environnements dans lesquels on évolue.

Un exemple tout simple : lorsque l’on rentre dans une église, on chuchote. L’environnement de l’église nous conditionne à chuchoter.

Chacune de nos habitude se déclenche avec un signal (olfactif, visuel, auditif etc…). Le monde actuel nous bombarde de signaux volontairement nocifs pour nous. Notre environnement est très toxique de nos jours (pubs, notifications, messages subliminaux dans un film etc..).

Notre environnement n’est pas défini par les objets qui le composent, mais par la relation que l’on a avec eux. Pour améliorer notre environnement, il faut réfléchir à la relation que nous avons avec chaque objet.

Par exemple pour certains la canapé va être associé à regarder la télé en grignotant alors que pour d’autres il sera associé à la lecture d’un livre.

C’est pour cela qu’il est plus facile de tenir une bonne habitude dans un environnement nouveau plutôt que dans notre environnement familier remplir de signaux qui nous tentent.


Un mauvais environnement nous empêche de tenir une bonne habitude alors qu’un bon environnement nous aide à la tenir.


Contrairement aux idées reçues, la maitrise de soi n’est pas réservée aux moines shaolin. Il n’est pas nécessaire d’avoir une volonté de fer pour tenir une bonne habitude ou d’en perdre une mauvaise.

Des recherches ont montré que sur le long terme, il n’y avait aucune différence entre ceux qui ont une bonne volonté et ceux qui en ont une moins bonne.

La différence se fait dans notre environnement.


Donc, oui, la persévérance, la détermination et la volonté sont essentielles au succès, mais le moyen d’améliorer ces qualités ne consiste pas à souhaiter être une personne plus disciplinée, mais à créer un environnement plus discipliné. Un rien peut tout changer - James Clear

La maîtrise de soi est une stratégie sur le court terme et non sur le long terme. Il est relativement facile de déborder de motivation pour tenir des nouvelles résolutions, mais si on ne change pas son environnement, les habitudes reviennent comme avant.

Pour tenir une bonne habitude, il faut donc modifier son environnement pour que les déclencheurs de vos habitudes soient flagrants. par exemple si on souhaite apprendre à jouer de la guitare, il est préférable de la ranger dans le salon, plutôt que dans le placard.

Et réciproquement, pour perdre une mauvaise habitude, il faut enlever les déclencheurs de celles-ci. Par exemple si on souhaite arrêter de grignoter, il faut simplement vider ses placards de friandises (l’idéal serait d’arrêter tout simplement d’en acheter) et de les rendre difficiles à aller chercher (par exemple dans le placard de la cave).


La clé des habitudes consiste à auto évaluer notre environnement pour le façonner selon les habitudes que l’on souhaites maintenir.

10 vues0 commentaire